“Créateurs Urgence Climat” | Alex Jordan, Chus Martínez et Chiara Vecchiarelli | École des Arts Décoratifs de Paris | 23 novembre 2023

Alex Jordan Lab

D’octobre 2023 à mai 2024, la Fondation Thalie et l’École des Arts Décoratifs s’associent pour la 4e saison de « Créateurs Urgence Climat ». Cette 4e saison au sein de l’école est organisée par Chiara Vecchiarelli, coordinatrice du programme Créateurs Urgence Climat, en co-construction avec Patrick Laffont-DeLojo, enseignant en scénographie à l’Ecole des Arts Décoratifs. 

 

Ce cycle de rencontres mensuelles entre artistes et scientifiques engagé·es en faveur de l’urgence climatique créé en 2020 par la Fondation Thalie, a pour objet de sensibiliser le public à la nécessité d’inventer de nouveaux imaginaires de transition, de réfléchir à de nouvelles façons de concevoir et produire.

L’École des Arts décoratifs co-organise et accueille ce cycle dans sa programmation culturelle pour la deuxième année consécutive, afin de donner les moyens à sa jeune génération de créateur.rices de s’emparer de ces enjeux collectifs.

La rencontre du jeudi 23 novembre mettra en dialogue la conservatrice, historienne de l’art et écrivaine espagnole Chus Martinez et le biologiste Alex Jordan, sur le thème du “Comportement animal et esthétiques non-humaines à l’heure du défi écologique”. La rencontre sera modérée par Chiaria Vecchiarelli et l’artiste Flora Bouteille.

 

Horaire : jeudi 23 novembre à 18h30

Lieu : auditorium de l’EnsAD – 31 rue d’Ulm, 75005 Paris

 


Résumé : Comment se comporter dans un monde en mutation ? Comment repenser nos catégories esthétiques à la lumière des critères esthétiques et architecturaux du non-humain ? Que peuvent, les animaux et les plantes, nous apprendre sur notre manière de voir, d’apprendre et de produire ? Comment prendre en compte – et comment traduire – les exigences des écosystèmes dont nous faisons partie afin d’envisager le futur comme une co-création qui se fait dans la rencontre entre l’humain et le non-humain ? Que peut l’intelligence artificielle dans un tel processus, à l’interface entre les différentes manières de percevoir et d’entendre le monde qui se manifestent dans le vivant ?

 

Présentation des intervenants :

Alex Jordan est chef de groupe permanent à l’Institut Max Planck du comportement animal, à la tête du groupe de recherche sur l’évolution comportementale comparée, et travaille dans les océans, les lacs et les forêts où les animaux vivent et ont évolué. Il a occupé des postes de rédacteur à The American Naturalist et Movement Ecology et est actif à l’interface de la science, de l’art et de l’engagement communautaire, travaillant avec des artistes et des académies comme Tabita Rezaire, SUPERFLEX, TBA-21 et Tomás Saraceno. En tant que scientifique, Jordan emprunte des approches informatiques développées pour des systèmes de laboratoire modèles tels que la drosophile et le poisson zèbre, et les utilise dans des environnements où le comportement des animaux et des plantes a évolué—le lac Tanganyika, la mer Méditerranée, les récifs coralliens et les forêts tropicales humides. En travaillant sur la conscience, l’expérience et la perception du monde des animaux, il cherche à comprendre leurs expériences subjectives et leurs préférences esthétiques, remettant en question nos points de vue établis sur l’expérience non humaine.

Chus Martínez dirige l’Institut Art Gender Nature FHNW Academy of Arts and Design à Bâle et est commissaire d’exposition à der TANK. Elle a dirigé l’expédition The Current, un projet initié par TBA21-Academy (2018-2020) et entre 2020-2022, elle a été la directrice artistique de Ocean Space, Venise, un espace initié par TBA21-Academy. The Current est également l’inspiration de Art is Ocean, une série de séminaires et de conférences organisés à l’Institut Art Gender Nature qui examine le rôle des artistes dans la conception d’une nouvelle expérience de la nature. Elle a précédemment travaillé comme conservatrice en chef au El Museo Del Barrio à New York. Pour dOCUMENTA(13) (2012), elle était chef de département et membre du Core Agent Group. Elle a également été conservatrice en chef au MACBA, à Barcelone (2008-2011), directrice du Frankfurter Kunstverein (2005-2008) et directrice artistique de la Sala Rekalde, à Bilbao (2002-2005). Elle a été commissaire du pavillon national de la Catalogne à la 56e Biennale de Venise (2015) ainsi que du pavillon national de Chypre en 2005. Elle a récemment coédité avec Sabine Himmelsbach la publication Coding Care-Towards a Technology for Nature, elle a édité et écrit Like This ! Natural Intelligence As Seen by Art (2021).

Plus d’informations ici.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
anthonydekhil (22 novembre 2023). “Créateurs Urgence Climat” | Alex Jordan, Chus Martínez et Chiara Vecchiarelli | École des Arts Décoratifs de Paris | 23 novembre 2023. PhilOfr. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/strp


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search