Victor Simonnet et Andrea Angelini (dir.) | L’odyssée des savoirs de Michel Serres. Une entreprise philosophique et politique | Université Paris 8 | 24 avril 2024

 

Victor Simonnet (Université Paris 8 – LabTop)  et Andrea Angelini (Université Paris 8 – LLCP) organisent une journée d’étude sur Michel Serres et la politique le 24 avril prochain. La journée, intitulée « L’odyssée des savoirs de Michel Serres. Une entreprise philosophique et politique », aura lieu à la Maison de la recherche sur le Campus de Saint-Denis. La présentation et le programme de la journée sont disponibles ci-dessous.

 

 

Date : Mercredi 24 Avril 2024

Horaires : De 10h à 18h30

Lieu : Campus de Saint-Denis, Maison de la Recherche, salle A2-201 : https://www.univ-paris8.fr/Acces-et-plans.

Contact : victor.simonnet@proton.me


Présentation de la journée

« Si la philosophie de Michel Serres (1930-2019) fait l’objet d’un regain d’attention récent, sa réception demeure largement à accomplir. Ayant débuté par des études de mathématiques, il a élaboré ses premières outils philosophiques et épistémologiques sous la direction de Gaston Bachelard puis de Georges Canguilhem. Collègue de Foucault à Clermont-Ferrand, puis brièvement au Centre universitaire expérimental de Vincennes, future université Paris 8, il rejoint par la suite la Sorbonne et enfin Stanford aux États-Unis. Auteur d’une thèse importante sur Leibniz, toujours vigilant à l’actualité des sciences, Michel Serres participe aux débats sur le structuralisme et ses suites, et y fraie une voie originale en élaborant une philosophie de la communication placée sous l’égide d’Hermès. Internalisation de l’épistémologie, apparition d’une anthropologie des sciences, croisements avec la littérature et les arts, pensée non-linéaire du temps, erraticité de l’histoire sont quelques-uns des axes d’une œuvre qui ne cesse de s’affirmer dans les années 1970 et 1980. A partir du début de la décennie 1990, son projet intellectuel s’orientera vers la question bien connue du « contrat naturel », qu’il conçoit et approfondira afin de répondre à la crise écologique planétaire. Cependant, tout au long de son parcours, y compris dans la philosophie du droit qui soutient sa réflexion écologique, la dimension politique de ses recherches semble demeurer en arrière-plan. Et si celle-ci apparaît davantage vers la fin de son œuvre, le livre politique de plain-pied qu’il avait annoncé pour la conclure manque à l’appel. Cette journée d’étude souhaite donc examiner certaines de ses propositions philosophiques, en particulier sous l’angle de ses implications politiques. Car si pour Serres, philosopher, c’est anticiper, cela nous autorise et nous invite à explorer son œuvre afin d’y découvrir précisément en quoi elle constitue une ressource à même de faire face aux immenses défis de notre présent »

Programme de la journée

⁎ 10h : Accueil

Session 1 : Déplacements épistémologiques

⁎ 10h15 – 11h30 :

Présidence de séance : Andrea ANGELINI

. Marcos CAMOLEZI (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – « Critiques du solidisme dans l’histoire et philosophie des sciences : Bergson, Bachelard et Michel Serres »

. Lucie MERCIER (Université de Fribourg) – « Serres, Foucault et l’ordre du discours »

⁎ 11h30 : Pause café

⁎ 11h45 – 13h00 :

. Roland SCHAER (Cité des sciences et de l’industrie) – « Le sujet, l’objet, le monde : la question du politique chez Michel Serres »

. Discussion collective

⁎ 13h – 14h30 : Pause déjeuner

Session 2 : Le temps et les historicités mêlées

⁎ 14h30 – 16h :

 Présidence de séance : Victor SIMONNET

. Élie DURING (Université Paris Nanterre) – « Les leçons de la percolation pour une philosophie du temps »

. Anouchka VASAK (Université de Poitiers) – « Penser nuage, penser météore avec Michel Serres »

⁎ 16h : Pause café

Session 3 : Face aux défis écologiques

⁎ 16h15 – 17h45 :

Présidence de séance : Anouchka VASAK

. Bernadette BENSAUDE-VINCENT (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – « Michel Serres : une vision politique de la question écologique ? »

. Victor SIMONNET (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis) : « La proposition du contrat naturel et le problème de l’arkhé »

⁎ 17h45 – 18h30 : Discussion collective conclusive


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
anthonydekhil (11 avril 2024). Victor Simonnet et Andrea Angelini (dir.) | L’odyssée des savoirs de Michel Serres. Une entreprise philosophique et politique | Université Paris 8 | 24 avril 2024. PhilOfr. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w762


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search