Yangjie Zhao | Traduire Proust et Genet en Chine | Colloque Voix réduites au silence dans l’Histoire | Tours | 14 juin 2022

Yangjie Zhao, ED 540, CIEPFC/PhilOfr, “Traduire Proust et Genet en Chine”

 

Colloque international Voix réduites au silence dans l’Histoire : traduction, genre et (auto)censure

Université de Tours, 13-15 juin 2022

Organisé par l’Université de Tours et l’Université de Grenade

14 juin 2022, 12h05-12h25, Site Tanneurs, Université de Tours

 

 

Résumé de la communication “Traduire Proust et Genet en Chine”

Dans une société où la question du genre reste un sujet sensible, les traductions chinoises des oeuvres de Proust et Genet interrogent l’expression des voix « minoritaires » en Chine.

Comment expliquer que les versions du Journal du voleur et de la Recherche, publiées après la révolution culturelle, aient été différemment traitées ?

Dans Théories de la littérature, Didier Eribon souligne la tension entre les points de vue dominant et dominé dans les oeuvres traitant de l’homosexualité. Cette approche, appliquée aux traductions, révèle les rapports de force entre texte source et texte d’arrivée qui déterminent les types de censure. Comparer la traduction de deux auteurs, si éloignés dans le champ littéraire, vise à évaluer comment leur position respective est interprétée dans la culture chinoise.

Face à un texte source prestigieux qui occupe une position dominante, le traducteur chinois de Proust souhaite, selon ses termes, devenir un « verre transparent », et manifeste sa révérence pour un « classique » de la littérature occidentale. En même temps, le sujet de l’homosexualité rencontre une résistance du traducteur à titre personnel.

Si Jean Genet, écrivain à la réputation sulfureuse, s’est autocensuré pour publier en France Journal du voleur, sa position doublement dominée d’homosexuel et de « mauvais sujet », a suscité une censure idéologique en Chine. Le traducteur chinois a expurgé le texte, suivant les préceptes de la morale dominante, réduisant au silence la voix singulière et subversive de l’écrivain.

 

Programme comlet du colloque


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Simon (1 juin 2022). Yangjie Zhao | Traduire Proust et Genet en Chine | Colloque Voix réduites au silence dans l’Histoire | Tours | 14 juin 2022. PhilOfr. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/stmt


Anne Simon

Anne Simon est Directrice de recherche au CNRS et Professeure à l'Ecole normale supérieure (Paris). Responsable du Centre international d'étude de la philosophie française–PhilOfr, elle anime les carnets PhilOfr, Animots, Pôle Proust et Prix Recherche au présent.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search