2004-2005

Frédéric Worms prend la responsabilité du CIEPFC qu’il développe et infléchit autour du motif des “moments” philosophiques. Voici un extrait de la présentation du Centre rédigée en 2004 :

“Les objectifs sont tout à la fois d’éprouver la singularité et la diversité de la philosophie française du XX° siècle, dans sa relation avec les autres grands mouvements philosophiques, d’accueillir et de développer les recherches, notamment doctorales, qui la concernent, enfin de participer aux enseignements du Magistère de philosophie contemporaine dont le Centre, appartenant au Département de philosophie de l’École normale supérieure, est l’une des composantes.

La singularité de la philosophie française contemporaine ne peut en effet être comprise qu’à être replacée dans ses problèmes propres, dans son histoire, dans sa relation aux autres grands courants de pensée.

Elle suppose que l’on remonte aux tensions qui, autour de Bergson et de Brunschvicg, définissent un moment spécifique et fondateur, et à leurs transformations dans les moments ultérieurs, autour de la seconde guerre mondiale (entre la réception de la phénoménologie ou de la dialectique, et le développement de l’épistémologie ou de la philosophie du concept), dans les années 60, autour des œuvres singulières (comme celles de Foucault, Deleuze, Canguilhem, Althusser, Lacan, et d’autres) qui ont marqué un moment sur lequel il est temps de revenir, pour faire apparaître aussi la singularité du moment présent.

Elle suppose aussi que l’on identifie les problèmes autour desquels s’opposent et se relient ces œuvres singulières, tel celui de la vie et de la connaissance (ou de deux philosophies de la connaissance), de la conscience et du concept (ou de deux versions du concept), de la relation aussi de la philosophie et de ses dehors (la science l’art, la politique).

Elle suppose enfin, loin de tout repli, que l’on examine ses relations avec les autres grands mouvements du siècle, phénoménologie et philosophie analytique notamment, pour restituer leur pleine singularité aux uns et aux autres, mais aussi pour faire apparaître les points de croisement et de rupture, condition aussi de l’émergence de problèmes communs, aujourd’hui.”


Un site internet


À l’initiative de Patrice Maniglier, un site internet du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine est créé fin 2004.


Les événements du CIEPFC




Journée Michel Foucault, travaux actuels – 12 mars 2005

Guillaume Le Blanc : L’écriture de l’ordinaire

Retrouver l’ensemble des communications sur Savoirs ENS : https://savoirs.ens.fr/archi


Journée d’étude Jean Wahl, le multiple – 16 avril 2005

Frédéric Worms : Les poèmes métaphysiques de Jean Wahl au cœur du siècle

Retrouver l’ensemble des communications sur Savoirs ENS : https://savoirs.ens.fr/archives.php


Colloque Derrida, la tradition de la philosophie – 21 et 22 octobre 2005

Jean-Luc Nancy : Les différences parallèles, Deleuze et Derrida

Retrouver l’ensemble des communications sur Savoirs ENS : https://savoirs.ens.fr/archives.ph



Colloque Einstein chez les philosophes, la réception philosophique de la relativité – 9 et 10 novembre 2005

Frédéric Worms (univ. Lille III, CIEPFC, ENS) et Frédéric Fruteau de Laclos (Paris I): Le paradoxe des jumeaux et la relativité des philosophes


Colloque Jean-Paul Sartre : De L’Être et le Néant à la Critique de la raison dialectique – 18 et 19 novembre 2005

Christina Howells (University of Oxford) : Sartre et la mort, l’oubli du corps dans L’Être et le néant

Retrouver l’ensemble des communications sur Savoirs ENS : https://savoirs.ens.fr/archives.ph


Colloque Vladimir Jankélévitch : Actuel inactuel – 16 et 17 décembre 2005

Élisabeth de Fontenay : L’occasion

Retrouver l’ensemble des communications sur Savoirs ENS : https://savoirs.ens.fr/archives.ph

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search