2020-2021



23 Janvier 2020, 19h30-21h30, Salle des Actes (ENS)
avec Michel Malherbe, professeur émérite de philosophie à l’université de Nantes ; auteur d’Alzheimer : la vie, la mort, la reconnaissance, Vrin, 2015 ; et de Alzheimer. De l’humanité des hommes, Vrin, 2019.
6 février 2020, Salle Dussane (ENS)
avec Marie-Caroline Saglio-Yatzirmisky, professeur d’anthropologie à l’INALCO, psychologue, et auteur de La voix de ceux qui crient. Rencontre avec des demandeurs d’asile, Albin Michel, 2018
5 mars 2020, lieu : Hôpital Necker,
autour du film Le temps retranché (52’), de Benjamin Silvestre, documentaire sur la dialyse. La séance aura lieu exceptionnellement à l’hôpital Necker (plus d’informations à venir).
2 avril 2020, 19h30-21h, salle de Conférences (ENS, 46, rue d’Ulm)
avec Philippe Ravaud , directeur du Centre d’épidémiologie clinique de l’Hôtel-Dieu, AP-HP, responsable de projet de l’e-cohorte ComPaRe.
19 mars 2020 Salle des résistants (ENS)
avec Hélène L’Heuillet, philosophe et psychanalyste, maître de conférences (Paris Sorbonne) ; auteur notamment de Du voisinage. Réflexions sur la coexistence humaine, Albin Michel, 2016 ; et Tu haïras ton prochain comme toi-même : les tentations radicales de la jeunesse, Albin Michel, 2017.
4 juin 2020 Salle des Actes,
avec Alexandre Gefen, critique littéraire et chercheur (THALIM / CNRS), auteur de Réparer le monde. La littérature française face au XXIe siècle », José Corti, 2017



L’objectif de ce séminaire ? Comprendre comment la pandémie « saisit » la philosophie contemporaine. C’est un événement qui semble imposer un nouveau sens de ce mot :  le contemporain, qui fait date. De ce point de vue  les philosophies, sont comme tout le monde, saisies. Mais elles sont saisies aussi comme on dit : requises. Et aussi à travers le débat, sur le présent, qui définissait déjà la philosophie « contemporaine ». Comment ces philosophies contemporaines sont-elles contemporaines de la pandémie? Comment définissent-elles ce qui, dans la pandémie, fait date? Ébranlements mais aussi confirmations et surtout discussions. Tels sont les enjeux de ce séminaire libre et ouvert à tous.

Un séminaire organisé par Frédéric Worms et Chiara Vecchiarelli (Ciepfc, République des Savoirs)

PROGRAMME DES SÉANCES

Mardi 2 février 2021-18h-19h30
Intervenant : Frédéric Worms (République des Savoirs, ENS-PSL)
Cette première séance comporte une introduction de Frédéric Worms, philosophe et directeur adjoint Lettres de l’ENS-PSL. Elle sera suivie d’un appel à propositions, d’interventions mais aussi d’invitations possibles, qui seront discutées dans la deuxième séance pour construire un programme et se saisir de la pandémie, ensemble.

Mercredi 3 mars 2021-18h-19h30
Discussion ouverte

Mercredi 17 mars 2021
18h-19h30
Intervenant : Jean-Luc Nancy
Le philosophe et écrivain Jean-Luc Nancy, dont le recueil de textes Un trop humain virus est paru au mois d’octobre 2020 aux éditions Bayard sera présent pour cette troisième séance.

Mercredi 7 avril 2021
18h-19h30
Intervenant :  Suite de la séance du 17 mars – Discussion avec Jean-Luc Nancy

Mercredi 5 mai 2021
18h-19h30
Intervenante : Perrine Simon-Nahum, dont l’ouvrage Les déraisons modernes vient de paraître aux Éditions de l’Observatoire.

Mercredi 2 juin 2021
18h-19h30
Intervenant : Roberto Esposito (Scuola Normale Superiore, Pise)

Mercredi 23 juin 2021
17h-19h30
Intervenants : Catherine Malabou (Kingston University)




Organisation : les membres du Séminaire International d’Etudes sur le Soin et de la collection « Questions de soin » : Frédéric Worms, Claire Marin (ENS, République des savoirs), Martin Dumont (Université Paris Est Créteil), Céline Lefève (Université de Paris), Jean-Christophe Mino ((Institut Curie et Institut Siel bleu / Département d’Ethique, Faculté de médecine, Sorbonne Université) et Nathalie Zaccaï-Reyners (Université Libre de Bruxelles).

30 septembre 2021, 18h, Salle Dussane
Actualité des « Questions de soin » face à la pandémie
Séance exceptionnelle conjointe organisée par le Séminaire International d’Etudes sur le Soin (ENS, République des savoirs), l’Institut interdisciplinaire La Personne En Médecine (Université de Paris) et la Chaire de Philosophie à l’Hôtel Dieu (ENS/AP-HP)
Cette séance était consacrée à la présentation des derniers ouvrages de la collection « Questions de soin » (Presses Universitaires de France). Elle s’est ouverte sur une discussion sur les enjeux psychiques, éthiques et politiques du soin en contexte de pandémie, que les Tribunes de la collection « Questions de soin » éclairent sur le site des PUF : https://www.puf.com/…/Les_Tribunes_de_la_collection…
Intervenants : Lazare Benaroyo, professeur honoraire de philosophie de la médecine, Centre interdisciplinaire de recherche en éthique (CIRE), Université de Lausanne : « Soin et Bioéthique. Réinventer la clinique », Françoise Davoine, psychanalyste : « Voix du soin en contexte traumatique », Martin Dumont, maître de conférences en philosophie, Université Paris Est Créteil et Jean-Christophe Mino, médecin, chercheur (Institut Curie et Institut Siel bleu / Département d’Ethique faculté de médecine, Sorbonne Université) : « Le soin en première ligne », Frédéric Worms, professeur de philosophie, directeur-adjoint de l’ENS : « Le vivable et l’invivable »

9 décembre 2021, 17h30-19h30, Salle Lettres 3 (en séminaire fermé en raison du contexte sanitaire)
Avec Céline Lefève (maîtresse de conférences UMR SPHERE, directrice de l’Institut interdisciplinaire La Personne en médecine, Université de Paris) : « Georges Canguilhem : De la normativité vitale à la clinique du sujet  »
Cette conférence a explicité la conception individuelle, subjective et qualitative du normal et du pathologique proposée par Georges Canguilhem en particulier dans sa thèse de médecine de 1943 et dans La Connaissance de la vie (1952). Elle en a montré les implications actuelles pour une pédagogie de la clinique et du soin, en s’appuyant en particulier sur les textes de la fin de l’oeuvre du philosophe.
Elle a été discutée par les membres du Séminaire International d’Etudes sur le Soin et de la collection « Questions de soin » : Frédéric Worms, Claire Marin (ENS, République des savoirs), Lazare Benaroyo (Centre interdisciplinaire de recherche en éthique, Université de Lausanne), Martin Dumont (Université Paris Est Créteil), Jean-Christophe Mino (Institut Curie et Institut Siel bleu/Département d’Ethique, Faculté de médecine, Sorbonne Université) et Nathalie Zaccaï-Reyners (Université Libre de Bruxelles).


À l’occasion de l’hommage du Ciepfc à Jean-Luc Nancy, nous avons réécouté un extrait de l’échange que nous avions eu avec lui les 17 mars et 7 avril 2021 où il évoque les couleurs et la mutation de la philosophie :




Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search