Marine Fauché, Anthony Dekhil et Anne Simon | Approches poétiques, pratiques et politiques de l’arche et de la catastrophe | Séminaire de recherche | ENS | 2022-2023

Arche et catastrophe

Séminaire de recherche CERESDépartement de philosophieCIEPFC/République des savoirs

Axe Humanités écologiques de l’ENS

Approches poétiques, pratiques et politiques de l’arche et de la catastrophe

S1 et S2 – Mercredi 14h-16h – 2022-2023

ENS – 45 rue d’Ulm, 75005 Paris


Ce séminaire de master conjoint du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine/CIEPFC, du Centre de formation sur l’environnement et la société/CERES et du Département de Philosophie de l’École normale supérieure (Paris) abordera le motif de l’arche dans son lien à l’écologie et l’environnement selon trois approches complémentaires, trop rarement entrecroisées. Certaines séances donneront lieu à un dialogue avec des intervenantes et des intervenants invités.

Que peut le récit en temps de désastre ? Anne Simon reviendra pour commencer sur le temps long de l’apparition du mythe du déluge et de l’arche en Mésopotamie (Épopée de Gilgamesh notamment) et dans la Bible (sections sur Moïse enfant et Noé), à la lumière de controverses et de commentaires fructueux. Elle abordera ensuite, d’un point de vue éco- et zoopoétique, des textes littéraires des XXe-XXIe siècles revitalisant le motif de l’arche à l’aune des situations écologiques – aux sens philosophiques et politiques des deux termes et du pluriel.

Marine Fauché investira le champ très concret des pratiques de conservation : l’arche contemporaine prend les formes, spatiales et institutionnelles, du refuge, de la réserve, de la banque ou de la liste, formes dont elle interrogera les temporalités et la portée effective mais aussi les limites, en questionnant notamment les métaphores économicistes  dont elles sont porteuses, par un dialogue entre pratiques de conservation et philosophie.

Anthony Dekhil s’interrogera enfin sur les implications politiques de la tension entre déluge et arche, entre perspective de la catastrophe et volonté de lui échapper. Si le motif de la catastrophe est souvent mobilisé dans les discours publics en raison de ses effets de choc et d’interpellation, suffit-il pour autant à penser une écologie politique qui puisse articuler histoire naturelle et histoire humaine, sans fatalisme ?

 

Dates du séminaire 2022-2023 :

Séquence autour de la zoopoétique, animée par Anne Simon :

21 septembre 2022 : Présentation de la zoopoétique.

28 septembre : Intitulé du séminaire et définition des termes employés.

12 octobre : Retour sur l’arche, le temps long du mythe, pour le meilleur et pour le pire.

19 octobre : visite collective de l’exposition “Musicanimale”, à la Philharmonie, et échanges avec Anne Simon et Marie-Paulin Martin, directrice du musée de la musique, de la Cité de la musique-Philharmonie.

Séquence autour des pratiques de conservation, animée par Marine Fauché :

9 novembre : présentation d’Elodie Magnanou (docteure en biologie et directrice de recherche au CNRS, Banuyls), autour de la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane. Salle “Lettres 1”, Espace recherche lettres, Escalier B 2ème étage, dans le “couloir jaune” à droite en arrivant au 2ème étage, 45 rue d’Ulm.

23 novembre : présentation de Serge Muller (professeur émérite du Museum national d’Histoire Naturelle et Responsable scientifique de l’herbier national) : “Intérêt des herbiers, des banques de graines et des jardins botaniques pour la connaissance, la conservation et la restauration de la flore menacée”. Salle Favard, 46 rue d’Ulm.

7 décembre : présentation d’Alix Sauve (chargée de mission Liste Rouge des écosystèmes, IUCN), autour de la Liste Rouge des écosystèmes. Salle Favard, 46 rue d’Ulm.

18 janvier 2023 : présentation de Virginie Maris (philosophe de l’environnement, directrice de recherche au CNRS, au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive). Le réensauvagement, mot-valise ou recomposition de notre rapport à la nature ? Salle de Conférences, 46 rue d’Ulm.
Résumé : nous observons un engouement significatif pour une approche semble-t-il nouvelle de la protection de la nature, désignée par le terme “rewilding” dans le monde anglo-saxon, parfois traduit par celui de ré-ensauvagement en français mais qui recoupe aussi des notions connexes comme celles de renaturation ou de libre évolution. Nous examinerons les continuités et les ruptures que cela implique vis-à-vis de façons plus traditionnelles de penser la conservation et tenterons de cartographier la diversité des approches mais aussi des pré-supposés écologiques et philosophiques qui sous-tendent cette nouvelle vague. Nous insisterons sur l’opportunité que représente la sous-détermination actuelle du concept de réensauvagement pour considérer à nouveaux frais les dimensions participative et transformative de la protection de la nature.

Séquence autour de la philosophie de l’histoire et de la philosophie politique, animée par Anthony Dekhil :

1er février 2023 : Catastrophe et régime d’historicité. Bernadette Bensaude-Vincent, professeur émérite à l’Université Paris I, à partir de son ouvrage Temps-Paysage. Pour une écologie des crises, s’interrogera sur la façon dont le motif de la catastrophe vient bouleverser notre rapport au temps et à l’histoire.

15 février 2023 : Catastrophe et régime d’historicité (suite) – Michaël Foessel Arche et catastrophe dans un régime d’historicité présentiste.

15 mars 2023 : Catastrophe et effondrement. Perrine Simon-Nahum (CIEPFC – PhilOfr) s’appuiera sur l’oeuvre du philosophe Hans Jonas pour s’interroger sur le rôle de la peur à l’heure des défis écologiques. Elle nous parlera de la critique qu’elle propose des discours collapsologiques dans son ouvrage Les Déraisons modernes.

29 mars 2023 : Un “catastrophisme éclairé” est-il possible ? Sur les thèses de J.P. Dupuy + bilan du séminaire avec les étudiants et étudiantes

 

Arche et catastrophe | Citations et documents | 2022-2023

Ce séminaire est ouvert aux étudiants et étudiantes de l’ENS de toutes disciplines. Ses modalités de validation en Master seront exposées lors de la première séance.

Séminaire ouvert aux auditeurs et auditrices libres dans la limite des places disponibles.

Contact :
Marine Fauché : marine.fauche@cefe.cnrs.fr
Anthony Dekhil : anthony.dekhil@ens.psl.eu
Anne Simon : anne.simon@ens.psl.eu







Citer ce billet
anthonydekhil (2022, 21 septembre). Marine Fauché, Anthony Dekhil et Anne Simon | Approches poétiques, pratiques et politiques de l’arche et de la catastrophe | Séminaire de recherche | ENS | 2022-2023. PhilOfr. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/stnq

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 02/11/2022

    […] Page actualisée du séminaire sur le carnet PhilOfr du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine : https://philofr.hypotheses.org/2418 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search